Éditions divergences
3, rue de l’Asile Popincourt
75011 Paris

contact@editionsdivergences.com

La Question de la technique en Chine
Yuk Hui

Paru le 30.4.21
332 pages
19 euros
ISBN : 9791097088354

Paru le 30.4.21
332 pages
19 euros
ISBN : 9791097088354

S’il y a un domaine où la Chine s’impose au XXIe siècle, c’est bien celui de la technique. Conquête de l’espace, déploiement de la 5G, construction d’un Internet «national» avec ses propres géants numériques, nouvelles technologies de surveillance et de contrôle: Yuk Hui part de ces avancées inquiétantes pour questionner la façon dont les Chinois pensent la technique. Certes, l’immense système technique qui étend aujourd’hui son emprise sur la Terre pour en extraire les ressources trouve ses origines dans la modernité européenne. Mais rien ne semblait prédestiner la Chine à accepter ni à intégrer ce système, encore moins à en être à la pointe. Contre les penseurs européens qui présentent toujours la technique comme une donnée universelle, Yuk Hui propose de réinsérer les techniques dans leur contexte local et cosmologique, à la lumière d’une relecture de l’histoire des philosophies de la technique en Occident et en Asie.

Préface de Junius Frey. Traduit par Alex Taillard.

YUK HUI est un philosophe de Hong Kong. Hui a étudié le génie informatique, la théorie culturelle et la philosophie à l'université de Hong Kong et au Goldsmiths College de Londres, avec une spécialisation en philosophie de la technologie. Il a fait ses études post-doctorales en France avec Bernard Stiegler et sa thèse d'habilitation en Allemagne. Depuis 2012, il enseigne à l'Université Leuphana et à l'Université Bauhaus en Allemagne. Les recherches de Hui portent sur la philosophie de la technologie et il a publié dans de différents journaux et est l'initiateur du Réseau de recherche en philosophie et technologie, et l'auteur de plusieurs essais dont On the existence of digital objects traduits dans de nombreuses langues.

S’il y a un domaine où la Chine s’impose au XXIe siècle, c’est bien celui de la technique. Conquête de l’espace, déploiement de la 5G, construction d’un Internet «national» avec ses propres géants numériques, nouvelles technologies de surveillance et de contrôle: Yuk Hui part de ces avancées inquiétantes pour questionner la façon dont les Chinois pensent la technique. Certes, l’immense système technique qui étend aujourd’hui son emprise sur la Terre pour en extraire les ressources trouve ses origines dans la modernité européenne. Mais rien ne semblait prédestiner la Chine à accepter ni à intégrer ce système, encore moins à en être à la pointe. Contre les penseurs européens qui présentent toujours la technique comme une donnée universelle, Yuk Hui propose de réinsérer les techniques dans leur contexte local et cosmologique, à la lumière d’une relecture de l’histoire des philosophies de la technique en Occident et en Asie.

Préface de Junius Frey. Traduit par Alex Taillard.

YUK HUI est un philosophe de Hong Kong. Hui a étudié le génie informatique, la théorie culturelle et la philosophie à l'université de Hong Kong et au Goldsmiths College de Londres, avec une spécialisation en philosophie de la technologie. Il a fait ses études post-doctorales en France avec Bernard Stiegler et sa thèse d'habilitation en Allemagne. Depuis 2012, il enseigne à l'Université Leuphana et à l'Université Bauhaus en Allemagne. Les recherches de Hui portent sur la philosophie de la technologie et il a publié dans de différents journaux et est l'initiateur du Réseau de recherche en philosophie et technologie, et l'auteur de plusieurs essais dont On the existence of digital objects traduits dans de nombreuses langues.

La Question de la technique en Chine
Yuk Hui

Paru le 30.4.21
332 pages
19 euros
ISBN : 9791097088354

Paru le 30.4.21
332 pages
19 euros
ISBN : 9791097088354

S’il y a un domaine où la Chine s’impose au XXIe siècle, c’est bien celui de la technique. Conquête de l’espace, déploiement de la 5G, construction d’un Internet «national» avec ses propres géants numériques, nouvelles technologies de surveillance et de contrôle: Yuk Hui part de ces avancées inquiétantes pour questionner la façon dont les Chinois pensent la technique. Certes, l’immense système technique qui étend aujourd’hui son emprise sur la Terre pour en extraire les ressources trouve ses origines dans la modernité européenne. Mais rien ne semblait prédestiner la Chine à accepter ni à intégrer ce système, encore moins à en être à la pointe. Contre les penseurs européens qui présentent toujours la technique comme une donnée universelle, Yuk Hui propose de réinsérer les techniques dans leur contexte local et cosmologique, à la lumière d’une relecture de l’histoire des philosophies de la technique en Occident et en Asie.

Préface de Junius Frey. Traduit par Alex Taillard.

YUK HUI est un philosophe de Hong Kong. Hui a étudié le génie informatique, la théorie culturelle et la philosophie à l'université de Hong Kong et au Goldsmiths College de Londres, avec une spécialisation en philosophie de la technologie. Il a fait ses études post-doctorales en France avec Bernard Stiegler et sa thèse d'habilitation en Allemagne. Depuis 2012, il enseigne à l'Université Leuphana et à l'Université Bauhaus en Allemagne. Les recherches de Hui portent sur la philosophie de la technologie et il a publié dans de différents journaux et est l'initiateur du Réseau de recherche en philosophie et technologie, et l'auteur de plusieurs essais dont On the existence of digital objects traduits dans de nombreuses langues.

S’il y a un domaine où la Chine s’impose au XXIe siècle, c’est bien celui de la technique. Conquête de l’espace, déploiement de la 5G, construction d’un Internet «national» avec ses propres géants numériques, nouvelles technologies de surveillance et de contrôle: Yuk Hui part de ces avancées inquiétantes pour questionner la façon dont les Chinois pensent la technique. Certes, l’immense système technique qui étend aujourd’hui son emprise sur la Terre pour en extraire les ressources trouve ses origines dans la modernité européenne. Mais rien ne semblait prédestiner la Chine à accepter ni à intégrer ce système, encore moins à en être à la pointe. Contre les penseurs européens qui présentent toujours la technique comme une donnée universelle, Yuk Hui propose de réinsérer les techniques dans leur contexte local et cosmologique, à la lumière d’une relecture de l’histoire des philosophies de la technique en Occident et en Asie.

Préface de Junius Frey. Traduit par Alex Taillard.

YUK HUI est un philosophe de Hong Kong. Hui a étudié le génie informatique, la théorie culturelle et la philosophie à l'université de Hong Kong et au Goldsmiths College de Londres, avec une spécialisation en philosophie de la technologie. Il a fait ses études post-doctorales en France avec Bernard Stiegler et sa thèse d'habilitation en Allemagne. Depuis 2012, il enseigne à l'Université Leuphana et à l'Université Bauhaus en Allemagne. Les recherches de Hui portent sur la philosophie de la technologie et il a publié dans de différents journaux et est l'initiateur du Réseau de recherche en philosophie et technologie, et l'auteur de plusieurs essais dont On the existence of digital objects traduits dans de nombreuses langues.