Les chemins du communisme libertaire en Espagne, 1868-1937

ET L’ANARCHISME DEVINT ESPAGNOL, 1868-1910

Après avoir retracé les moments forts de la rencontre entre l’Espagne et l’anarchisme au temps de l’AIT, l’auteure aborde dans ce premier tome les « deux manières d’interpréter le sens de la vie et les formes de l’économie post-révolutionnaire » qui s’agitaient au coeur même de la CNT avant le 19 juillet 1936.

10.00 

Paru le
Nombre de page:
Partagez cette page sur

Description

Premier volume : Et l’anarchisme devint espagnol, 1868-1910 Collection : Imaginaires subversifs

Qui dépend d’un salaire, quelle que soit sa forme, ne peut se considérer comme un homme libre. […] Ni gouvernement, ni salaire ! Tract anarcho-communiste, Barcelone le premier mai 1892. La genèse du processus qui a mené à l’expérimentation du communisme libertaire en Espagne en 1936-1937 nous fait remonter aux années 1868-1872, quand les idées et pratiques anarchistes en cours d’élaboration dans le creuset de l’AIT, puis de l’Internationale anti-autoritaire, se combinèrent avec le fond anti-étatiste, anticlérical et anticapitaliste d’une partie des classes populaires espagnoles. Il n’est pas mauvais de revisiter ces temps où le capitalisme fut déjà perçu pour ce qu’il est : un moment de l’histoire où l’énergie humaine est posée comme la première des marchandises.