Éditions divergences
3, rue de l’Asile Popincourt
75011 Paris

contact@editionsdivergences.com

Radiations et révolution
Sabu Kohso

Paru le 26.2.21
260 pages
18 euros
ISBN : 9791097088323

Paru le 26.2.21
260 pages
18 euros
ISBN : 9791097088323

Des villages côtiers emportés par un tsunami, des réacteurs qui crachent des champignons atomiques, des populations déplacées par milliers, un quotidien hanté par la peur du becquerel: voilà ce que fut le désastre nucléaire de Fukushima au Japon. Radiations et révolution s’intéresse à la portée à la fois nationale, géopolitique et historique de cet événement. Pour Sabu Kohso, la catastrophe est à replacer dans le contexte d’un conflit entre la marche destructrice de l’économie mondiale, et les forces humaines et terrestres qui tentent de survivre et vivre. L’écrivain japonais réussit le tour de force de porter les mémoires de ces « vies-en-lutte », tout en retraçant les dynamiques politiques qui ont lié le destin du pays à l’énergie atomique dans les années d’après-guerre. Selon lui, l’Anthropocène est l’âge de la radiation: radiations nucléaires et irradiation des luttes. Un âge où il ne s’agit plus seulement de savoir Que faire ? mais aussi Comment vivre ?

Traduit de l'anglais par Philippe Blouin.

SABU KOHSO est écrivain, éditeur, traducteur et activiste. Il vit entre New York et le Japon et a écrit plusieurs livres publiés au Japon et aux Etats-Unis traduits dans plusieurs langues dont Fukushima et ses invisibles (aux éditions des Mondes à faire). Il a traduit de l'anglais au japonais des ouvrages de David Graeber (Fragments of an anarchist anthropology et Debt: The First 5000 Years) et de John Holloway (Crack Capitalism). Il a aussi traduit du japonais à l'anglais des travaux théoriques de l'architecte Arata Isozaki (Japanness in Architecture) et des essais du philosophe et critique littéraire Kōjin Karatani (Architecture as Metaphor et Transcritique).

Des villages côtiers emportés par un tsunami, des réacteurs qui crachent des champignons atomiques, des populations déplacées par milliers, un quotidien hanté par la peur du becquerel: voilà ce que fut le désastre nucléaire de Fukushima au Japon. Radiations et révolution s’intéresse à la portée à la fois nationale, géopolitique et historique de cet événement. Pour Sabu Kohso, la catastrophe est à replacer dans le contexte d’un conflit entre la marche destructrice de l’économie mondiale, et les forces humaines et terrestres qui tentent de survivre et vivre. L’écrivain japonais réussit le tour de force de porter les mémoires de ces « vies-en-lutte », tout en retraçant les dynamiques politiques qui ont lié le destin du pays à l’énergie atomique dans les années d’après-guerre. Selon lui, l’Anthropocène est l’âge de la radiation: radiations nucléaires et irradiation des luttes. Un âge où il ne s’agit plus seulement de savoir Que faire ? mais aussi Comment vivre ?

Traduit de l'anglais par Philippe Blouin.

SABU KOHSO est écrivain, éditeur, traducteur et activiste. Il vit entre New York et le Japon et a écrit plusieurs livres publiés au Japon et aux Etats-Unis traduits dans plusieurs langues dont Fukushima et ses invisibles (aux éditions des Mondes à faire). Il a traduit de l'anglais au japonais des ouvrages de David Graeber (Fragments of an anarchist anthropology et Debt: The First 5000 Years) et de John Holloway (Crack Capitalism). Il a aussi traduit du japonais à l'anglais des travaux théoriques de l'architecte Arata Isozaki (Japanness in Architecture) et des essais du philosophe et critique littéraire Kōjin Karatani (Architecture as Metaphor et Transcritique).

PRESSE ———————————————————–

Radiations et révolution
Sabu Kohso

Paru le 26.2.21
260 pages
18 euros
ISBN : 9791097088323

Paru le 26.2.21
260 pages
18 euros
ISBN : 9791097088323

Des villages côtiers emportés par un tsunami, des réacteurs qui crachent des champignons atomiques, des populations déplacées par milliers, un quotidien hanté par la peur du becquerel: voilà ce que fut le désastre nucléaire de Fukushima au Japon. Radiations et révolution s’intéresse à la portée à la fois nationale, géopolitique et historique de cet événement. Pour Sabu Kohso, la catastrophe est à replacer dans le contexte d’un conflit entre la marche destructrice de l’économie mondiale, et les forces humaines et terrestres qui tentent de survivre et vivre. L’écrivain japonais réussit le tour de force de porter les mémoires de ces « vies-en-lutte », tout en retraçant les dynamiques politiques qui ont lié le destin du pays à l’énergie atomique dans les années d’après-guerre. Selon lui, l’Anthropocène est l’âge de la radiation: radiations nucléaires et irradiation des luttes. Un âge où il ne s’agit plus seulement de savoir Que faire ? mais aussi Comment vivre ?

Traduit de l'anglais par Philippe Blouin.

SABU KOHSO est écrivain, éditeur, traducteur et activiste. Il vit entre New York et le Japon et a écrit plusieurs livres publiés au Japon et aux Etats-Unis traduits dans plusieurs langues dont Fukushima et ses invisibles (aux éditions des Mondes à faire). Il a traduit de l'anglais au japonais des ouvrages de David Graeber (Fragments of an anarchist anthropology et Debt: The First 5000 Years) et de John Holloway (Crack Capitalism). Il a aussi traduit du japonais à l'anglais des travaux théoriques de l'architecte Arata Isozaki (Japanness in Architecture) et des essais du philosophe et critique littéraire Kōjin Karatani (Architecture as Metaphor et Transcritique).

Des villages côtiers emportés par un tsunami, des réacteurs qui crachent des champignons atomiques, des populations déplacées par milliers, un quotidien hanté par la peur du becquerel: voilà ce que fut le désastre nucléaire de Fukushima au Japon. Radiations et révolution s’intéresse à la portée à la fois nationale, géopolitique et historique de cet événement. Pour Sabu Kohso, la catastrophe est à replacer dans le contexte d’un conflit entre la marche destructrice de l’économie mondiale, et les forces humaines et terrestres qui tentent de survivre et vivre. L’écrivain japonais réussit le tour de force de porter les mémoires de ces « vies-en-lutte », tout en retraçant les dynamiques politiques qui ont lié le destin du pays à l’énergie atomique dans les années d’après-guerre. Selon lui, l’Anthropocène est l’âge de la radiation: radiations nucléaires et irradiation des luttes. Un âge où il ne s’agit plus seulement de savoir Que faire ? mais aussi Comment vivre ?

Traduit de l'anglais par Philippe Blouin.

SABU KOHSO est écrivain, éditeur, traducteur et activiste. Il vit entre New York et le Japon et a écrit plusieurs livres publiés au Japon et aux Etats-Unis traduits dans plusieurs langues dont Fukushima et ses invisibles (aux éditions des Mondes à faire). Il a traduit de l'anglais au japonais des ouvrages de David Graeber (Fragments of an anarchist anthropology et Debt: The First 5000 Years) et de John Holloway (Crack Capitalism). Il a aussi traduit du japonais à l'anglais des travaux théoriques de l'architecte Arata Isozaki (Japanness in Architecture) et des essais du philosophe et critique littéraire Kōjin Karatani (Architecture as Metaphor et Transcritique).

PRESSE ———————————————————–